lundi 30 janvier 2012

Le bonheur des maladies infantiles

Mon cœur, j'ai une idée: si nous allions faire un petit coucou au pédiatre, pour la 20ième fois en un mois? hi hi hi ça risque d'être une petite balade fabuleuse!


Un petit message à caractère informatif aujourd'hui pour vous dire que... j'en chie. Oui.
Depuis le début du mois de janvier, on a la tête dans le bocal: entre les maladies des enfants et la grippe pour les parents (une bonne dizaine de jours), on ne s'en sort pas, là. (voir un de mes anciens posts)
Mes enfants ne sont pas souvent malades... mais quand ils le sont, ce n'est pas à moitié.

On a commencé avec mon fils par une grosse laryngite, traitement en urgence chez le pédiatre. Qui s'est vite soignée pour évoluer vers une bronchite.
Pendant ce temps, ma fille faisait quinte de toux sur quinte de toux pendant que nous, parents, étions au bout du rouleau, complètement grippés, cloués au lit, se relayant minablement pour pouvoir laisser l'un dormir pendant que l'autre allait à la pharmacie de garde pendant le week-end ou simplement, s'occupait des enfants. Bref, on ne s'est pas beaucoup vu, même si on vivait sous le même toit.

jeudi 26 janvier 2012

Les principes... et la tétine

Aujourd'hui j'avais envie de partager avec vous un article, que je trouve intéressant.
Il explique en quoi l'usage de la tétine s'est accru ces quinze dernières années (J'avais lu quelque part que 7 bébés sur 10 en ont une)
J'aime bien cet article parce qu'il rejoint ce que je ressens, tout en n'étant pas non plus culpabilisateur.
 C'est là.

Je n'ai pas de grands principes concernant la manière de s'occuper des enfants en général. Par exemple, jamais ça ne me viendrait à l'idée de dire "il faut allaiter", "il ne faut pas allaiter", et surtout, de militer pour l'un ou l'autre de ces choix. Chacune fait ce qui lui plait, d'ailleurs chacune fait surtout comme elle peut, et puis on fait différemment selon les périodes de sa vie, l'expérience... par exemple j'ai allaité (et adoré le faire) mon premier enfant... et donné direct le biberon à mon deuxième, sans passer par la case allaitement, à mon plus grand bonheur (et sans une once de culpabilité). En fait, en deux ans j'ai changé, évolué, eu besoin d'autre chose, et je trouve que l'un, comme l'autre choix, a ses avantages et ses inconvénients.

lundi 23 janvier 2012

Black fashion Power: "Elle" et la mode pour les Noirs

 

Il faut que vous lisiez cet article, écrit par Nathalie Dolivo, journaliste chez Elle.
"black fashion power: un style loin du street-wear"

Dites-moi que vous aussi vous trouvez cet article très surprenant, dérangeant, voire... raciste!
Une accumulation de clichés sur les Noirs (boubou, wax...), un chouilla d'exotisme, la référence au style des "blancs", une condescendance effrayante ("Dans cette Amérique dirigée pour la première fois par un président noir, le chic est devenu une option plausible pour une communauté jusque là arrimée à ses codes streetwear" -rhaaa, cette phrase!)
Il ne manque plus que les ceintures de bananes et les os dans le nez, et on est bons pour l'exposition universelle de 1900!

lundi 16 janvier 2012

A saisir: formidable week-end en famille dans le sud!

Offre de dernière minute: A SAISIR!

Famille d'accueil propose long week-end (4 jours) ludo-éducatif à Nice. Thématique de la semaine: "Sur les traces de la laryngite/gastro (en passant par la grippe et la bronchite): une autre Histoire de la Côte d'Azur".


Nombreuses activités prévues telles que: change de (beaucoup de) couches, passage de serpillière sur différents supports comme parquet, canapé... changement de draps, housses et alèses pendant la nuit (seulement sur réservation et par petits groupes). Pour les touristes qui y tiennent: visites chez des pédiatres ayant l'accent du sud.




Toutes les Conso en All inclusive: solutions de réhydratation en biberons réalisées en direct par notre barman, Doliprane nourrisson autrement appelé "médicament des fées", eau sucrée et excellent riz blanc vapeur préparation maison, distribués sur demande.
Possibilité de séances d'inhalation nasale au-dessus d'un bol d'eau bouillante ambiance "comme au hammam". (Réservation auprès de la maitresse de maison en début de séjour).


Gentils organisateurs: Un chouilla au bout du rouleau puisque fiévreux et aphones depuis 3 jours, ils vous accueilleront néanmoins avec le sourire grâce à la technique des siestes parentales "en roulement", leur permettant de garder un minimum de désesp... d'énergie. Peu gênants pendant votre séjour, ils vous laisseront vos soirées tranquilles puisqu'au lit à 21h grâce à une bonne rasade de Toplexil, breuvage à fort pouvoir de somnolence. Peu bruyants durant la nuit, la tension sexuelle de ces Gentils Organisateurs étant exceptionnellement basse pendant ces périodes.
Note: Les propriétaires vous précisent que l'accoutrement jogging-chaussettes de ski-pantalon de pyjama-écharpe n'est pas leur parure habituelle, et vous demandent par la même occasion un peu d'indulgence.
Un cachet d'Advil sera offert à chaque visiteur compréhensif en guise de bienvenue.




Excursions (en option): randonnées à vélo vers les urgences pédiatriques, visites culturelles dans les plus belles pharmacies de garde de la région (façades classées pour la plupart)
Lieu de villégiature idéalement situé entre mer et montagne, il est à noter que vous aurez le privilège de dormir tout près des toilettes, lieu très couru de par son emplacement stratégique et la qualité de son papier (le même que celui qu'utilisent de nombreuses stars telles que Anne Roumanoff ou Carlo Ancelotti).


Trip Advisor: 
Note: 4.7/5 "Incroyable"!

extraits de commentaires clients:

Poppy et Bobby: "Nous venons de l'Angleterre et chacun hiver nous passons quelques jours inoubliables dans le sud de le France. Le façon dont vous vivez le laryngite/gastro en France est réellement très instructive, nous avons beaucoup à apprendre de votre culture. Merci pour nous avoir fait découvrir votre gastronomie."

Claude Guéant, anonyme: "j'ai beaucoup apprécié ce séjour ainsi que les nombreuses machines à laver lancées tard dans la soirée. J'ai noté que le voisinage était calme et respectueux."

 Puff Didier, DJ-Animateur mariage baptême bar-mitsvah Cannes Antibes St-Trop' tous types de fêtes: "super séjour passé en famille, un peu fatigant mais ça a le mérite de faire relativiser sur sa propre vie sans enfants pas si dure finalement". Je donne un 18/20 surtout à la maîtresse de maison et à son physique avantageux".

etc... etc...
Pour réserver, appelez le 15.

jeudi 12 janvier 2012

Sécurité des enfants, responsabilité des parents...


Je suis allée sur le blog de Cécile, et j'ai vu il y a quelques jours ce post, où elle racontait comment sa fille était revenue un peu patraque d'un anniversaire... avant de s'apercevoir le lendemain qu'elle avait un bras cassé.
Aujourd'hui, j'ai appris en même temps qu'elle que sa fille s'était cassé non pas un, mais les DEUX bras.
A un anniversaire, avec 4 enfants, qui ont joué sans surveillance des heures dans une chambre, en sautant sur le lit superposé.

En lisant ce post, j'ai ressenti de la compassion, j'ai pensé directement "et si c'était arrivé à mes enfants?", et j'ai aussi éprouvé de la colère pour la mère qui n'a pas jugé utile de surveiller les enfants, alors qu'ils étaient sous sa responsabilité. La pauvre n'est évidemment pas entièrement responsable, elle doit s'en mordre les doigts. Et puis on se dit qu'on aurait pu tout aussi bien être à sa place, le risque zéro n'existe pas.

lundi 2 janvier 2012

Bonne année!



Je vous souhaite pour 2012...

des éclats de rire, des pistes enneigées, des pilules contraceptives remboursées par la sécu, une famille unie et soudée, des voisins sympas, -3 kg avant le maillot, une santé de fer, pas de burnoute au travail, une bonne entente sexuelle avec la personne de votre choix, un abonnement à un hebdo sans news sur DSK dedans (Anne Sinclair comprise), des massages, des tests-consommateurs pour Fauchon ou Kaspia, des enfants (ou pour ceux qui en ont déjà; des enfants qui font leur nuits), des déclarations d'amour enflammées, une augmentation, le décès d'un richissime oncle d'Amérique, veuf et sans enfants, dont vous ignoriez l'existence, des chats hypo-allergéniques, un objet Apple, un couple de plus en plus heureux avec les années, quelques jours de calme et de silence dans la campagne Toscane, une concierge discrète et néanmoins efficace, guairisont, traittemant contre l'impuissance, l'infairtitilé et retoure de l'êttre aimé (réuçite 100% garanti, contacter M., paris 18iaime), le bout du tunnel, un maillot de bain sexyssime Pain de Sucre à revêtir sur une plage de l'Ile Maurice, un beau mariage, du temps pour vivre vraiment, des élections intéressantes, un dîner avec Jamel Debbouze, Jean-Luc Mélanchon et Fabienne Egal (tous à la fois), une place en crèche, l'embarras du choix dans la date, des coups de pouce du destin, une jolie plus-value, de l'assurance dans les grandes décisions à prendre, beaucoup de coupes de Champagne, le sentiment de paix intérieure et de complétude, un plaid en cachemire, un boulot, des flashes de bonheur quotidien, si forts et si intenses qu'ils en deviennent éblouissants, des câlins tout tendres, de la sérénité et de la confiance dans les yeux de vos enfants, des affaires qui reprennent, un vernis à ongles longue tenue vraiment longue tenue, du courage pour vivre Sa Vie, des spaghetti à l'huile d'olive parfumée à la truffe et aux copeaux de parmesan, la lecture d'un roman bouleversant, un énième visionnage de la scène du rétroviseur où Meryl Streep voit Clint Eastwood pour la dernière fois, arriver à pieds par la Chine, des tarifs clairs et compréhensibles à la SNCF, un solitaire, une grande maison de famille dans laquelle se réunir, de l'humour pour affronter la vie.

Et moult autres choses.
Que vos souhaits les plus fous, comme les plus simples, se réalisent.

et à très bientôt ici!