lundi 26 mars 2012

Moi non plus, je n'ai pas regardé M6 hier



J'écris ce post en reprenant le titre de celui de Marie des mamans testent.
Non, je n'ai pas regardé cette émission, parlant des Mères au bord de la crise de nerfs.

Tout comme Marie, je n'aime pas ce genre d'émissions racoleuses, sur le ton "ça pourrait vous arriver aussi".
Par principe et par expérience, je me méfie des documentaires diffusés en prime-time sur TF1 et M6.
Oh je ne suis pas sectaire à ce point, je suis capable de changer d'avis... mais pour l'instant, à chaque fois que je suis tombée sur des docus du style "Zone interdite", etc... j'ai toujours trouvé ça D'ABORD racoleur avant d'être instructif.

mardi 20 mars 2012

Expliquer l'inexplicable à son enfant



Aujourd'hui, chez E-Zabel, on se pose la question du bien-fondé de la minute de silence, prévue ce matin à 11h dans toutes les écoles, suite au terrible drame qui a touché une école juive de Toulouse, hier.

A midi, je suis allée récupérer ma fille à l'école (petite section, elle n'a pas encore 4 ans).
Et la maitresse m’a confirmé qu’ils avaient fait une minute de silence. J’étais plutôt contre au départ, mais en même temps je fais confiance à la maitresse, qui est par ailleurs super.
Ça m’a un peu estomaquée d’entendre qu’ils avaient parlé d’enfants morts, d’un méchant qui était venu les tuer dans leur école. Je pensais qu’on préserverait des petits de maternelle, qu'on ne décrirait pas aussi précisément les évènements.
Personnellement, ma fille n'entend jamais parler, à la maison, de guerre, de meurtres, d'accidents, d'actualité. Je la trouve bien trop petite évidemment, son innocence est tellement précieuse. Elle a bien sûr conscience des notions de "violence", de "mal", à travers les contes, dessins animés... mais ça reste de la fiction. Ou, si c'est réel, sa conscience des conflits dans les relations humaines se limite, heureusement, à des petites disputes avec ses camarades, ou autres phénomènes sans importance, comme la plupart des enfants qui vivent dans des pays en paix.

lundi 19 mars 2012

Trop intelligent pour être heureux?

La grande vague de Kanagawa, Hokusai.

Lecteurs de tous pays, bonjour et bon lundi!

Aujourd'hui j'ai envie de vous faire relire un texte que j'avais écrit il y a quelques mois, sur l'hypersensibilité.
Cherchez pas, je suis comme ça, y a des jours où je donne l'impression de tourner en rond, mais en fait non. Je pense souvent à ce sujet, je le trouve passionnant, car il traite de notions complètement galvaudées et imprécises comme l'intelligence, la précocité, les surdoués... mots un peu barbares, utilisés à tort et à travers, de manière disproportionnée, et qui ne désignent pas forcément très bien ce qu'ils sont censés définir.

Mon post n'est pas du tout une analyse, une définition objective (je n'ai aucune compétence en la matière)... mais plutôt mon ressenti, ma sensibilité, c'est le cas de le dire, sur ce "problème".
Je vous écris un prochain post très très bientôt, comme d'habitude!

Pour le lire, c'est là.

mercredi 14 mars 2012

La vie imite l'art (Oscar Wilde)

Le regard oblique, Doisneau

Il y a une activité que j'ai toujours voulue faire avec mes enfants, même avant d'en avoir. Et maintenant, ils ont tous les deux l'âge adéquat; c'est aller au musée.
Bon alors je vous le dis tout de suite: je suis du genre "pas très musée". Disons que je déteste les sorties au musée pompeuses, officielles, prévues dans l'agenda, à base de "attention les enfants, dans 3 mois et 20 jours on va au musée, comme tous les ans, vous avez intérêt à bien vous tenir et à tout écouter dans vos audio-guides, hein, au retour dans la voiture, contrôle des connaissances!"

dimanche 11 mars 2012

Etre femme et mère aujourd'hui.

Courrier des lectrices, Elle de cette semaine
- cliquez pour voir en plus grand -

Il y a quelques jours, c'était la journée internationale des droits des femmes.
Je n'ai rien écrit de particulier, assez occupée que je suis pendant les vacances scolaires... et assez agacée aussi par ces "bonnes fêtes les femmes"! qu'on lit ou qu'on entend un peu partout ce jour-là, de manière peu appropriée.
Si vous y tenez, pour pouvez aller voir ici le post que j'avais écrit l'année dernière pour cette occasion.

Aujourd'hui, j'ai eu envie, pour commencer ce billet, de vous faire lire le courrier des lectrices du Elle de cette semaine (oui bon, quoi, je sais, j'suis toujours abonnée qu'est-ce que j'y peux), j'ai trouvé très bon ce choix de lettres. Ces réactions de lectrices sont émouvantes, elles m'ont touchée.
Pour avoir lu l'interview de Chloé Delaume il y a quelques semaines (reproduit en bas de ce billet), j'ai été moi-aussi courroucée, en tant que mère, de lire ses arguments (elle a choisi de ne pas avoir d'enfants); il y a trop de gens sur terre, vouloir un enfant c'est vouloir combler un vide, c'est ne pas avoir de vie à soi,... etc. Plus que des raisons personnelles tout à fait respectables, ses arguments sont surtout provocateurs et prompts au jugement.

mardi 6 mars 2012

"Bringing Up Bébé"... Lu, et approuvé!

cocori...hips!

Je vous parlais il y a quelques jours du livre Bringing Up Bébé, de Pamela Druckerman, et de son succès médiatique et commercial (N°4 des ventes US chez Amazon!)
Comme je suis une bonne cliente de ce genre de bouquins, je me suis procuré le livre très vite après en avoir lu des critiques un peu partout (il n'est disponible qu'en anglais pour l'instant)
Eh bien je l'ai littéralement DE-VO-RE!