mardi 31 juillet 2012

Liberté Egalité Maternité... le blog d'une sage-femme en mission humanitaire

Un mini-post aujourd'hui pour vous faire part de ma découverte du jour (via La Poule Pondeuse):
Le blog d'une sage-femme, partie en mission humanitaire au "Paysdesrêves".
 A lire bien accroché (âmes sensibles prévenues...)

Moi qui commence à doucement m'agacer de certains blogs de mamans, qui créent artificiellement des polémiques à coups d'annonces psychodramatiques en lançant de manière assez mesquine, juste pour se faire un kiff égo-narcisso-vanito-pesto-nombriliste, des sujets hyper rebattus tels que pour ou contre l'allaitement, le portage, les couches lavables, dans le seul but de se faire déchainer les foules dans les commentaires pour ensuite affirmer péremptoirement que ELLES ont raison et que celles qui pensent différemment ont tort, eh bien je trouve salutaires des blogs comme ceux-ci. 
(Moi qui me remets au passage en question sur l'angle que je donne à mon propre blog)

Lisez-le post "Première fois" sur le blog Liberté Egalité Maternité, et allez voir ce blog régulièrement, je pense que ça va être passionnant:


dimanche 22 juillet 2012

"Je t'aime à la Philo", d'Olivia Gazalé



Pourquoi tombe-t-on amoureux? Pourquoi ferais-je ma vie avec cette personne et pas avec une autre?
A quoi sert l'amour? Est-ce une chance, dois-je me lancer à corps perdu dans cette aventure, ou au contraire vaut-il mieux la fuir, se protéger de l'amour qui n'est ni plus ni moins qu'un enfermement, et qui finira mal, de toutes façons?
Qu'est-ce que c'est que cette histoire de "moitié"? Y-a-t-il vraiment sur terre quelqu'un qui soit fait pour moi, ou bien est-ce un mythe? Peut-être que la moitié des personnes sur cette terre est susceptible de me correspondre?
Pourquoi choisir d'être fidèle à une seule personne, et donc refuser l'infinité des plaisirs possibles avec toutes les autres?
Pourquoi se marier? De nos jours, avec l'augmentation des divorces, quel est le sens de cet engagement? Qu'est-ce qui fait que tel couple se sépare, et que tel autre reste ensemble? Ne se ressemblent-ils pas, au fond, ces couples qui pourtant, à un moment charnière de leur vie, font des choix catégoriquement opposés?

vendredi 20 juillet 2012

"Allez, file-lui ses trente-mille, c'est un con"

cliquer pour voir la video


Ma fille a un sens de la négo hors-pair.

Elle règlerait le conflit israelo-palestinien en 2 jours, vendrait 25 Airbus A380 à Madagascar, réussirait à vendre un livre à Morandini, ou l'arme nucléaire au Vatican.
Elle refourguerait à Kate Moss un frigo rempli de churros fourrés au beurre demi-sel, convertirait n'importe quel fan des Beatles en un aficionado des comptines italiennes, vendrait l'appart' de son arrière grand-mère à des russes, et se ferait, de surcroit, inviter sur leur yacht pour fêter son anniversaire.

Discuter avec ma fille, c'est un défi quotidien, c'est une remise en question permanente, c'est affiner son contact clientèle même en vacances. C'est une manipulatrice de génie: Et vas-y que je te flatte, et que je ménage la chèvre et le chou, et que je te regarde par en dessous, et que je fais mes calculs en douce.
Avec son père, en théorie, on est plutôt contre la négo avec les enfants, du moins, pas trop souvent. Résultat, on tape haut, on se défend, on fait ce qu'on peut, mais à tous les coups elle sort soit gagnante, soit win-win.
Alors on se dit qu'on va se refaire, que cette année c'est la bonne, que la prochaine fois ce ne sera pas aussi facile.

Mais en fait à tous les coups c'est la même chose: notre fille, c'est le vendeur de bibelots sur le marché dans "les Bronzés".


lundi 16 juillet 2012

Welcome back in real life!


Chers gens.

Cela fait presque un mois que je ne vous ai pas écrit, et sachez que je me fouette tous les soirs violemment sur mon canapé à motifs anglais pour expier cette faute.
Entre temps, je dois reconnaitre que j'ai assez peu pensé à mon blog, à la maternité, aux crevasses mammaires ou autres débats pro/anti allaitement. Mais c'était temporaire, et j'avais une bonne excuse.