dimanche 26 février 2017

Vacances de février... à domicile




Et si je renouais un peu avec ma rubrique des Petits Bonheurs? Des photos, peu de texte... pour se remémorer les petits moments simples et agréables de la vie avec les enfants, les bonheurs d'ici et maintenant... 

Ici, pas de vacances pour nous en février cette année... j'étais souvent seule la journée avec les enfants. 
Pas spécialement stressée à cette idée, j'étais même plutôt ravie d'avoir deux semaines à fond avec eux, pour qu'ils déconnectent du rythme effréné de la vie quotidienne, faite de contraintes horaires, d'activités un peu partout et d'un peu trop de "dépêchez-vous!".
Ma grossesse ne me gêne pour l'instant aucunement et ne m'a pas enlevé d'énergie... je suis même consciente d'être plutôt à fond en ce moment, assez hyperactive, pleine d'envies et décidée à ne pas gâcher une seule journée (avant que les forces ne me quittent, à la fin...).




Et ces vacances ont été idéales. Je n'avais strictement RIEN prévu... où plutôt si: j'avais prévu de ne pas contraindre les enfants, ni nous, à la moindre "obligation" à honorer. Pas d'horaires, pas de RDV, pas de stages de sport ou d'autres activités quelconques qui finalement ne leur aurait pas permis de souffler. 

Nous avons donc vécu ces deux semaines dans la plus grande des improvisations, avec peu de choses à faire ou de gens à voir, mais surtout tous les cinq. Avec du temps pour se voir, s'écouter, se câliner, se regarder, discuter. Et à chaque fois, quand on entend la petite dernière chantonner du matin au soir, et qu'on est spectateur de la complicité des enfants entre eux, qui trouvent finalement toujours par eux-mêmes une activité pour laquelle se passionner, on constate le bien fou que ça fait à tout le monde, ce genre de "family-building"...

Nous avons quand-même la chance de vivre dans une région dont nous sommes fous amoureux, d'une beauté et d'une lumière dont on ne se lasse absolument jamais, et qui nous permet, dans la ville ou dans la nature, d'avoir des terrains de jeux accessibles et intéressants pour les enfants (ce n'est pas de sitôt que vous me croiserez dans un square!).

Alors pas de neige cette année (ne me tentez pas), mais plein d'autres joies: balades, montagne, arrière-pays, plage, vélo, grasse mat', bons petits plats, cousins à la maison, dégustation de socca au marché, petit café en terrasse, séances ciné sous le plaid, des heures de jeu et de rigolades le soir, des kilos de pages de Harry Potter dévorées (et une virée en urgence à la librairie pour réapprovisionner les stocks...), et des petits restos improvisés. Quelques allers-retours boulot à Paris pour Jean-Chou, et ce petit "plaisir" un brin sado-maso (la torture habituelle d'arriver le matin à Orly sous le ciel gris pour aller s'engouffrer dans les transports, le bonheur dingue le soir d'atterrir sur la Méditerranée, de croiser dans la rue un pêcheur et son fils avec leur harpon, et de remiser le manteau au fond du placard!). Sans oublier, au milieu, une échographie chez le gynéco pour nous rappeler que tout va bien pour le bébé, et que ça va être une sacrée aventure familiale!

Je signe tout de suite pour que toutes les vacances se passent aussi bien (les vacances de Pâques seront un peu plus organisées cette fois-ci).

The Good Life!



un vrai repas niçois pour accueillir les cousins parisiens: daube de boeuf, polenta, chips de socca, bières locales aux pois chiche...




Micheline, 85 ans, la plus ancienne poissonnière de France (installée place Saint-François depuis 67 ans)... les mains dans la glace dès potron-minet, elle vous gratifiera de très bons conseils pour cuisiner la pêche du jour, au son de son délicieux accent niçois... une institution!





Petit aperçu du carnaval (sauterie populaire et touristique par excellence, mais dans laquelle, foule et plan vigipirate obligent, vous ne risquerez pas de me croiser un jour, hu hu ;-)




hommage.




Le petit rituel, le passage au marché aux fleurs du Cours Saleya...








Trainer au petit-déj...





le joli sourire de ma copine Gab, et son joli sweat aussi.





Home sweet home...



























The place to be...




L'inénarrable Huile d'olive Alziari.













Livraison de la socca.

















Mercantour et Méditérannée.





J'ai suivi les conseils de Marjoliemaman, ces lunettes aux couleurs customisables sont absolument géniales pour les enfants! pas gnangnan et de qualité. Et pas trop chères. Les modèles pour adultes sont très tentants!





















"Maman t'es la meilleure maman du monde!". Un arrêt surprise chez Paneolio après leur avoir acheté des BD d'occasion... what else?









rentrés à la maison, tentative de reproduire la tarte choco-noisettes de Paneolio... sur une base de pâte sucrée à la poudre d'amande. C'était bon!





Et même une petite part pour le café gourmand de maman...





Février sur la Côte d'Azur... c'est un mois magique, celui qui annonce l'arrivée du printemps, qui donne, au premier rayon, des envies de verre de rosé en terrasse (toujours prévoir des manches courtes...)













Le plein de tissus, pour coudre des petites mignonneries pour bébé garçon.




leur complicité...





Une mère est cachée sur cette image.





Préparer l'été.





Emmener les enfants tester (et approuver) Les Burgers de Papa (26 rue de l'Hotel des Postes à Nice).




























et enfin, finir en beauté: passer le dimanche après-midi en culotte, sur la plage, jusqu'au coucher du soleil (et regarder les touristes de baigner!)

(Penser à préparer les cartables pour demain...)


Plus de photos... ici!



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire